Les bienfaits de la course à pied démontrés par la science : 10 bonnes raisons de courir !

Les bienfaits de la course à pied sont nombreux. Surtout ils sont reconnus et démontrés par la science. Découvrez dans cet article 10 bonnes raisons de courir. Ou pourquoi le jogging est l'un des tous meilleurs remèdes naturels.

Les bienfaits de la course à pied démontrés par la science

More...

La course à pied est l’une des activités les plus populaires et les plus couramment pratiquées pour se maintenir en forme.

En effet, la course à pied a le pouvoir de lutter contre un grand nombre de maladies ou de problèmes de santé. C’est peut-être même l'un des tous meilleurs remèdes naturels.

Mais les bienfaits de la course à pied vont bien au-delà.

Je ne dis pas ça uniquement parce que j’adore la course à pied.

Je dis ça parce que la science est de mon côté.

La recherche a en effet démontré que la pratique régulière de la course à pied peut aider à prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, les AVC, la dégénérescence mentale, certains cancers, le diabète de type 2, et bien d’autres problèmes de santé.

Si vous vous demandez pourquoi commencer à courir, il est fort possible que réaliser tous les bienfaits du running soit le dernier petit coup de pouce dont vous ayez besoin.

C’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous les meilleurs bienfaits de la course à pied reconnus par la science.

On peut classer ces différents bienfaits en 2 catégories :

  • les bienfaits sur le corps physique
  • les bienfaits sur le bien-être et le moral

C'est comme cela que j'ai ordonné les 10 bienfaits listés dans cet article.

J'ai mis en tout premier les bienfaits sur le bien-être et le moral car :

  • check
    les bienfaits sur le corps physique sont plus connus et presque évidents 
  • check
    les bienfaits sur le bien-être me semblent plus importants

Enthousiastes ?

Alors, voyons tout ça plus en détail…

La course à pied rend heureux.

Selon une étude scientifique, une pratique sportive régulière s’avère être un traitement efficace pour soigner certaines formes bénignes et modérées de dépression et d’anxiété.

Pour la science, la course à pied peut vous permettre de soulager vos problèmes d’anxiété, voire de dépression, en vous revigorant de l’intérieur.

Comment la course à pied peut-elle vous aider ?

Eh bien, si l’on en croit les théories scientifiques actuelles, la course à pied (et les autres formes d’exercice physique) stimule la sécrétion d’hormones du bien-être, plus connues sous le nom d’endorphines, engendrant une réaction que l’on décrit souvent comme l’« ivresse du coureur à pied », tout en bloquant la production des hormones responsables de la dépression.

Ainsi, si vous souffrez de dépression, d’anxiété ou de tout autre trouble mental ou émotionnel, la solution se trouve peut-être dans la course à pied, plutôt qu'uniquement dans vos médicaments.

La course à pied soulage le stress.

Le stress est responsable de nombreux problèmes de santé, parmi lesquels l’obésité, la dépression, les maladies cardiovasculaires, le cancer, …. Tout ce que vous pouvez donc faire pour apprivoiser cette vilaine bête qu’est le stress est plus que bienvenu.

La bonne nouvelle, c’est que la course à pied peut vous être recommandée par votre médecin. En effet, selon une étude , pour maîtriser votre anxiété et réduire votre stress, une séance de sport d’une heure minimum est à peu près trois fois plus efficace que de rester affalé dans son fauteuil.

Lorsque vous courez, votre corps secrète des hormones de la bonne humeur et du bien-être, comme les endorphines évoquées plus haut. Votre rythme cardiaque s’accélère également, ce qui annule les dégâts que les expériences stressantes peuvent causer dans le cerveau, d’après la science.

En outre, la course à pied réduit également de façon drastique les risques de développer des céphalées de tension et des migraines.

Au-delà de ça, la course à pied est surtout une formidable opportunité pour sortir, prendre l’air, s’aérer l’esprit, et se sentir mieux.

Alors, plutôt que de rester assis dans votre fauteuil, les yeux rivés inutilement sur un écran de télé ou de smartphone, mettez-vous à la course à pied.

La course à pied stimule les facultés mentales.

La course à pied peut également vous aider à lutter contre la maladie d’Alzheimer et autres troubles cognitifs.

Plusieurs étude ont démontré de façon irréfutable que la pratique régulière d'exercices physiques, dont le jogging, vous permet de combattre la démence sénile, en particulier lorsqu’il s’agit de fonctions vitales comme la capacité à passer rapidement d’une tâche à l’autre, la capacité à régler les problèmes et la mémoire à court terme.

D’ailleurs, selon une autre étude, des tests de mémoire classiques se sont avérés 20% meilleurs quand les sujets avaient effectué une courte séance de tapis de course au préalable, que lorsqu’ils n’avaient pas fait d’exercice physique. De plus, leur capacité à résoudre des problèmes complexes avait également augmenté de 20%.

Que dire de plus ?

Peut-être ça ...

La recherche a aussi démontré que la course à pied favorise la neurogenèse, le processus de création de nouvelles cellules nerveuses.

La course à pied améliore la qualité du sommeil.

Vous souffrez de troubles du sommeil ? La course à pied peut éventuellement vous aider.

Selon la science, la course à pied favorise une meilleure qualité de sommeil. En effet, les personnes courant de manière régulière ont vu leur qualité de sommeil s’améliorer.

De plus, les chercheurs ont conclu que les gens souffrant de troubles du sommeil avaient pu améliorer la qualité de ce dernier après avoir commencé un programme d’entraînement régulier.

Une autre étude a montré que les gens dorment mieux et se sentent plus énergiques en journée en réalisant au moins 160 minutes d’entraînement soutenu ou intense au cours de la semaine.

Donc, si vous êtes insomniaque, cherchez le remède du côté de vos chaussures de course plutôt que de vos médicaments.

La course à pied vous protège des maladies cardiaques.

Les maladies cardiovasculaires sont l’une des causes principales de mort subite.

La bonne nouvelle, c’est que commencer la course à pied est sans conteste l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour vous protéger des maladies cardiaques et réduire le risque de mortalité.

Selon une étude, les coureurs réguliers ont 45% de risques en moins de mourir de maladies cardiovasculaires. En outre, courir à peine cinq minutes par jour peut diminuer le risque de maladies cardiovasculaires de près de la moitié !

Comment ?

La course à pied peut réduire le risque de mort subite de bien des façons, notamment en augmentant les niveaux d’HDL, aussi connu comme le bon cholestérol, en améliorant la fonction pulmonaire, en réduisant la pression sanguine ou encore en régulant les niveaux de sucre dans le sang, ainsi qu’en proposant toute une palette de bienfaits cardiovasculaires.

La course à pied réduit les risques de cancer.

Ne vous méprenez pas.

Je ne dis pas que la course à pied soigne le cancer.

Mais, si l’on en croit de nombreuses études scientifiques, pratiquer la course à pied de manière régulière peut vous aider à prévenir l’apparition de ce tueur notable.

En effet, plus de 170 études épidémiologiques ont établi un lien entre une pratique physique régulière et la diminution des risques pour certains cancers.

Le simple fait de marcher un minimum de sept heures par semaine peut réduire les risques d’apparition du cancer du sein de 14% chez la femme, par rapport à leurs homologues plus sédentaires.

Et pour celles qui optent pour un exercice plus intense, comme la course à pied, sachez qu’à raison d’environ 6 heures par semaine, le risque diminuait de près de 25%.

De quoi changer véritablement la donne, lorsque l’on parle de cancer.

La course à pied est excellente pour les os et les articulations.

La course à pied est l’activité cardiovasculaire par excellence. Mais selon la science, elle renforce également les os et les articulations, notamment les genoux.

Comment cela ?

D’abord, la course à pied augmente la quantité de sang chargé d’oxygène qui arrive jusqu’aux articulations, ce qui facilite donc les apports d’oxygène et l’élimination des toxines.

De plus, la course à pied renforce les ligaments qui entourent les articulations de manière bien plus efficace que les exercices de faible impact, ce qui peut vous permettre de prévenir les douleurs articulaires.

Et, si vous êtes de ceux qui croient que “la course à pied est mauvaise pour les genoux”, alors détrompez-vous : la recherche scientifique actuelle n’a établi aucun lien entre la course à pied et l’arthrite.

En réalité, la course à pied peut même vous protéger des douleurs articulaires qui pourraient survenir plus tard dans votre vie, selon une étude conduite sur plusieurs années par la Stanford University.

Malgré tout, si vous voulez éviter tout souci avec la course à pied, les problèmes de genoux ou les douleurs, veillez à :

Ce sont des éléments fondamentaux pour une pratique sportive sans aucun risque de blessures.

La course à pied permet de vivre plus longtemps.

On aspire tous à vivre plus longtemps.

La course à pied est vu comme l’un des meilleurs moyens d’augmenter la durée de vie et de profiter d’une existence plus active et plus saine à la fin de notre vie.

De nombreuses études scientifiques appuient cette thèse.

En effet, selon une étude menée par l'université de Stanford sur plusieurs années, et dont l’objectif était de comprendre les effets de la course à pied sur la santé, les chercheurs ont découvert, au bout de vingt ans de recherché, que les coureurs réguliers avaient un taux de mortalité beaucoup plus bas que les non-sportifs.

À la fin de l’étude, environ 80% de coureurs étaient toujours en vie contre seulement 65% pour les non-sportifs.

La science démontre de manière régulière que les coureurs connaissent et profitent d’une vie plus longue, en moyenne de 3 ans de plus que leurs homologues non-sportifs.

Donc, si vous avez la ferme intention de vous rajouter des années de vie de qualité, alors commencez la course à pied.

La course à pied vous aide à perdre du poids.

C’est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens commencent à la pratiquer.

La course à pied vous aide à perdre vos kilos superflus et à vous maintenir à votre poids de forme. En effet, un coureur adulte de 90 kilos peut perdre plus de 900 calories en une heure, ce qui est considérable.

Que vous dire d’autre ?

La science a aussi démontré que la course à pied a un effet après l'arrêt de la course. Connu sous le nom d’EPOC (Excess Post-exercise Oxygen Consumption, soit  Consommation Excessive d'Oxygène Après l'exercice, en français), cela correspond au fait que le corps continue à avoir besoin de plus d'oxygène après la course qu’avant. Cela implique aussi un nombre plus important de calories brûlées suite à votre séance.

La course à pied est aussi l’un des moyens les plus efficaces d’entraîner le muscle cardiaque, dans le cadre d’une perte de poids. Les personnes qui pratiquent la course à pied à haute intensité brûlent environ 800 calories par heure, c’est-à-dire plus de calories qu’avec le vélo en salle, l’escalier roulant, ou le rameur.

Attention, cependant ... La perte de poids est avant tout une question de chiffres. Autrement dit, vous ne perdrez du poids que si vous brûlez plus de calories que vous n’en ingérez.

Ainsi vous devez associer cette pratique sportive à un régime alimentaire adapté. Sinon, vous n’obtiendrez des résultats que limités.

Cela étant, la course à pied est un allié très efficace pour perdre du poids,

Et vous n’avez même pas besoin de beaucoup courir.

Ce n'est pas vraiment un bienfait. Il s'agit plutôt d'une mis en exergue des bienfaits de la course à pied.

Et cela fera office de conclusion 🙂

Comment vous le voyez, la course à pied à énormément à offrir. Mais ce n’est pas tout. 

Pour couronner le tout, toutes les études, les unes après les autres, ont conclu que vous n’avez pas besoin de devenir coureur de fond ou de courir plusieurs dizaines de kilomètres par semaine pour profiter des bienfaits de la course à pied et de ses vertus pour la santé.

En réalité, courir à peine 50 minutes par semaine, soit l’équivalent de deux séances de 5 km ou d’une course de 10 km, est suffisant.

En d’autres termes, vous n’aurez besoin que d'une heures de course par semaine pour récolter les fruits de vos efforts.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







luctus in accumsan libero sem, elementum Nullam vulputate, pulvinar ipsum ut sed